Sculpture « Femme de l’Almanzora »

La sculpture Femme de L’Almanzora que l’artiste Antonio López a conçu pour présider cette enceinte à Olula del Rio à côté du Musée Casa Ibáñez et le Centre de la photographie ‘Pérez Siquier’, mesure 8 mètres de hauteur, est faite de marbre blanc de Macael et est une reconnaissance des femmes de l’Almanzora.

L’élaboration de cette sculpture a représenté un grand défi technique. Son poids total est de 180 tonnes et la forme 82 pièces, chacune provenant d’un bloc différent. Certaines pièces de la sculpture pèsent 3 tonnes. Chacune de ces 82 pièces est distincte et elles sont toutes solides. Le processus de fabrication total a pris cinq mois. Les 82 blocs de blanc Macael ont été donnés par la célèbre société Cosentino, qui a son siège et ses usines dans la région.

Le monument reste creux à l’intérieur et est visitable. Pour ce faire, il a exécuté une petite salle d’exposition souterraine sur la fondation à laquelle on accède par un escalier extérieur depuis la place. Dans la salle susmentionnée, comme Centro de Interprétation de La Femme de l´Almanzora, Il a été prévu une exposition didactique sur le processus de matérialisation du monument, qui comprend un ensemble de panneaux avec des photographies et des textes, une maquette à l’échelle du monument et une vidéo filmée pendant le processus de construction.

La femme de l´Almanzora est devenu le monument urbain le plus important dans l’histoire de la province. L’implantation du monument sur son territoire a conféré au mime une ressource touristique/culturelle de premier ordre, renforcée par la Cité de la Culture.

[route-map id=994]